• Accueil
  • > La page des nouveautés ICOM YAESU KENWOOD ALINCO

1 avril, 2010

La page des nouveautés ICOM YAESU KENWOOD ALINCO

Classé dans : — radioamateurmagazine @ 8:58

Le YAESU FT-1900E

Ce poste VHF mobile FM remplace le FT-1802. Il propose une puissance de 55 watts mais est qui peut être commutée en basse puissance de 5, 10 et 25 watts dans des situations qui le nécessitent. Il couvre en émission la bande amateur de 144 à 146 MHz mais peut permettre de recevoir le spectre radio entre 136 à 174 MHz. Le large écran à affichage LCD reste très lisible dans des conditions nocturnes. Il en est de même pour le microphone qui dispose d’un clavier rétro-éclairé pour rentrer les fréquences directement. Le FT-1900E intègre toutes les fonctions usuelles d’un poste VHF avec 200 mémoires, accès aux relais duplex/simplex et autres CTCSS. Le gain micro est ajustable et… tenez-vous bien, le poste comporte un entraîneur au code Morse.

Le YAESU FT-2900E

Un autre poste mobile VHF FM qui couvre de 144 à 146 MHz mais avec une puissance maximale de 75 watts. Il remplace le FT-2800. Trois autres positions permettent de réaliser des QSO avec des puissances inférieures. Il est possible de passer le poste en 5, 10 et 25 watts lorsque les conditions le permettent. Le poste dispose de toutes les fonctions traditionnelles permettant de faire du trafic sur la bande des 2 mètres. Cependant, on notera un dispositif intéressant du côté de la réception. Il s’agit d’une système de filtre de poursuite à l’entrée du récepteur. Selon Yaesu il permettrait de réduire les effets d’intermodulation du récepteur dans des milieux « Ã©lectromagnétiquement » chargés.

Le YAESU FT-7900E

Il s’agit toujours d’un poste mobile mais VHF/UHF cette fois-ci. Il remplace le fameux FT-7800. Selon la bande de fréquence la puissance d’émission est de 50 watts en VHF et de 40 watts en UHF. Tout comme ses deux frères du dessus il est possible de réduire la puissance d’émission sur trois autres niveaux inférieurs. Ce poste permet de faire du trafic amateur via les relais, en simplex et via les satellites. Contrairement aux FT-8800 et 8900, le FT-7900 n’assure pas de possibilité de trafic en cross-band. En revanche le récepteur de ce 7900 permet, selon les pays, d’écouter une large gamme du spectre radiofréquence, 108 à 520 MHz et 700 à 1000 MHz. Le grand écran LCD et le clavier du microphone sont rétro-éclairés. Bien entendu, toutes les fonctions habituelles habitent dans l’appareil, CTCSS, décalages pour les relais, 1000 mémoires et le WIRES est embarqué.

Le YAESU FTM-350E

Avec ce poste, Yaesu vient lancer un gros pavé dans la marre des postes équipés d’APRS. Marché jusqu’alors réservé aux seuls postes Kenwood qui avaient comme défaut un abus de position dominante. Déjà écorné avec l’arrivée du VX8, savoureux concurrent du feu THD7, la technologie d’avance qui faisait des postes Kenwood, l’égérie des amateurs d’avant garde voit arriver un nouveau concurrent sévère. Le FTM-350 délivre une puissance de 50 watts sur les bandes VHF et UHF. Des niveaux intermédiaires restent aussi disponibles. L’écran est presque « géant » avec une taille de 130 mm de large par 40 mm de haut. Ce transceiver est également doté en option de fonctions GPS et bluetooth. Il dispose aussi de la fonction cross-band selon les pays de destination. Ses récepteurs sont indépendants et permettent de recevoir des signaux autres que ceux uniques des bandes amateurs. Toujours en fonction des pays de destination on peut recevoir en AM de 0,5 à 1,7 MHz, de 76 à 250 MHz et de 300 à 1000 MHz. La bande FM est reçu en mode stéréo s’il vous plaît ! Nous vous en dirons plus à son propos dés que nous en aurons fait le tour.

Le YAESU FT-270E VHF

Ce poste portatif est un monobande 144 MHz d’une puissance maximale de 5 watts. Il présente la conformité IPX7 qui le protège durant 30 mn à une profondeur de 1 mètre dans l’eau. Bien entendu, on ne trafique jamais sous l’eau mais cela peut devenir utile en cas de chute du transceiver sous certaines conditions. Il dispose aussi de toutes les fonctions habituelles et essentielles à tout bon portatif.

Le ICOM IC-V80E

Un bien bel appareil cet IC-V80E. Il fonctionne sur la bande de fréquence de 144 à 146 MHz et son récepteur (hors pays européens) peut recevoir les signaux de 136 à 174 MHz. Sa puissance d’émission de 5,5 watts lui confère de bonnes performances. Il dispose des conformités IP54 et MIL-STD810 qui le protège de l’eau et de la poussière mais aussi des chocs. La version E pour Europe dispose du 1750 Hz d’ouverture des relais ainsi que d’un VOX mais aussi du DTMF. Le connecteur d’antenne est une fiche BNC. C’est devenu tellement rare…

Le ICOM IC-T70E

Toujours dans la simplicité dans l’excellence, cet appareil présente les même caractéristiques générales que le V80 avec en plus la couverture de la bande 430 à 440 MHz. En VHF et UHF il développe une puissance de 5 watts. La partie réception n’est pas en reste car, tout comme le V80, la reproduction des signaux sonores est assurée par un haut-parleur de taille conséquente (presque 4 cm de diamètre) capable de tenir les 700 mW que l’ampli audio peut lui envoyer. Parmi les autres caractéristiques on retrouve tout le « petit nécessaire » du radioamateur d’aujourd’hui dont CTCSS, DTCS, VOX et autres TOT. Selon les pays de destination cet appareil servira aussi de récepteur à large couverture de 136 à 174 MHz et de 400 à 479 MHz.

Le ICOM IC-R6

Le successeur de l’IC-R5 répond aux normes MIL-STD810 mais surtout propose la capacité d’un balayage rapide des canaux, jusqu’à 100 canaux mémoires par seconde, il dispose de 1300 mémoires. Ce récepteur couvre un large spectre de 100 kHz à 1310 MHz. Il démodule les signaux AM et FM en bande large ou étroite mais ne dispose pas d’un BFO pour décoder les signaux BLU (USB et LSB) des ondes courtes. Découvrez-le chez votre revendeur ICOM, RADIO 33 par exemple.

Commentaires desactivés.

ecco |
RODESMONVILLAGE |
CERCUEIL ECOLOGIQUE EC |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | zazaalex
| St Jean Infos : journal en...
| Ma classe maternelle 2010/2011